1

100

La RSE : Un challenge quotidien
Retour aux actualités

La RSE : Un challenge quotidien

Projet

Publié

2020. 09. 14

Johan Hugues, PDG de Blachere Illumination, nous parle de BIOPRINT, un bio matériau recyclable et biodégradable utilisé pour les structures d’illuminations.

Q : Comment vivez-vous la reprise post-confinement et cette période anxiogène du Covid19?

JH : Au-delà des risques individuels et collectifs, et des personnes touchées par la maladie, nous avons pu prendre un peu de recul et profité de cet isolement forcé pour revoir nos priorités, à savoir miser sur la R&D et le RSE.

Q : Vous nous parlez de RSE, mais qu’est-ce au juste ?

JH : C’est la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Pour résumer, c’est pouvoir mesurer pour mieux agir afin que chaque opération menée dans l’entreprise puisse l’être avec le moins d’impact possible sur l’environnement et l’humain. C’est une volonté d’entreprise pour agir réellement, concrètement et maintenant, là où une démarche politique prendrait des dizaines d’années (ce qui est le cas d’ailleurs…)

Q : Est-ce que la mise en place de ces moyens est coûteuse ?

JH : C’est ce qui rend le challenge passionnant : il faut pouvoir conserver sa compétitivité sur un marché concurrentiel tout en devenant plus vertueux écologiquement et socialement ! Pas évident en effet. Alors même si c’est un investissement pour l’entreprise, si on arrive et c’est notre volonté, quelle consécration, non ?

Q : Pouvez-vous nous donner un exemple ?

JH : Notre procédé Bioprint en est un parfait exemple. Nous fabriquons 70% de la structure de nos décors en bioplastique au moyen de robots imprimantes 3D.

Q : Mais le plastique c’est polluant non ?

JH : Oui mais pas tous les plastiques. Il y a trois cycles pour un objet : sa fabrication, son utilisation et sa fin de vie. Produire un plastique classique est polluant car il est issu de l’industrie pétro-chimique. Mais un bioplastique ne l’est pas ou très peu. Notre matière Bioprint est bio-sourcée, et le bio-éthanol utilisé provient de cultures de canne à sucre garanties sans OGM. Donc pas de pollution lors de sa fabrication.

Puis vient le cycle de l’usage du produit. Tant que l’objet/plastique est utilisé, il ne pollue pas. Et enfin vient le cycle de fin de vie, s’il n’est pas recyclable ou recyclé. C’est ici que nous nous différencions encore : nous recyclons nos structures Bioprint en circuit court (chez nous en iterne) et ils repartent pour une deuxième, troisième vie, etc…

Q :Et si un jour, un de vos décors ne revient pas dans vos ateliers et est jeté ?

JH : Alors la biodégradabilité de Bioprint entre en jeu : après broyage, il se décompose en compost industriel pour ne laisser que de l’eau et du CO2 en quelques semaines !!! Strictement aucune particule de plastique résiduelle. Totalement propre !

Q : Et cette démarche vaut pour tous les produits Blachere ?

JH : Nous n’en sommes qu’au début, au pied de la montagne, même si nous sommes très en avance par rapport à nos concurrents. Mais l’enjeu est passionnant, pour nous dirigeants, mais aussi pour l’ensemble de nos équipes en France et à l’international. Imaginez : se dire que nous sommes maîtres de l’héritage de nos générations futures. Sans attendre de solutions miracles venant d’en haut, nous agissons tous les jours en ce sens. C’est par des actions comme la nôtre, mises bout à bout, que tout changera réellement, ici en France comme ailleurs. Nous travaillons donc à revoir l’ensemble de notre chaine de production dans sa totalité. C’est notre objectif.

Q : Avez-vous développé d’autres produits écoresponsables, en phase avec ces engagements RSE ?

JH : Oui tout à fait, l’écoresponsabilité est au cœur de notre politique R&D. Par exemple, notre système de gestion des illuminations, Orchestra, permet de piloter les phases d’allumage et d’extinction des illuminations pour économiser l’énergie, même si la consommation de nos décors est déjà très basse (grâce à nos Leds). Des décors éclairés à 2h du matin ne profitent à personne et Orchestra permet une programmation de tout l’ensemble.

Nous travaillons actuellement sur d’autres innovations écoresponsables exclusives mais top secret pour le moment ! Je suis sûr que nous aurons l’occasion d’en reparler. Rendez-vous printemps 2021…

/images/empty.png